Si vous êtes jeune, vous partez de zéro ou que vous avez actuellement un emploi mais que vous êtes dans une période de transition, cet article est fait pour vous.

Si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine du business ou de l’éducation financière.

Sachez qu’il existe 4 piliers permettant de s’enrichir

  • l’immobilier
  • le business internet
  • le business solide
  • la bourse

 

 

Le levier de la bourse

 

Personnellement j’ai débuté par le milieu de la bourse. En effet, je vais vous raconter mon expérience.

J’étais étudiant et je touchais des aides financières entre 100 et 150 euros par mois. Par la suite, j’ai commencé à me former et à m’entourer d’experts de la bourse. Ce fut une réelle chance.
J’ai donc appris, et appliquée mes connaissances. Puis, grâce à tout ce travaille d’apprentissage ainsi que d’application que j’ai réalisé, j’ai commencé à avoir des petits compléments de revenu mais c’était pour moi une belle acquisition puisque je venais de débuté dans ce milieu.
Par la suite, j’ai voulu accélérer le processus. J’ai donc prit un job étudiant afin d’accumuler plus de fonds en un mois et surtout réinvestir plus, pour gagner plus.

C’est pour cette raison, si vous aujourd’hui, vous partez de zéro, je vous conseille d’avoir un business ou bien quelques chose sous forme de Cash-Flow.

C’est quoi le Cash-Flow ? 
Tout simplement, c’est quelque chose qui va vous aider a accumuler du cash qui ira directement « dans votre poche » pour que vous puissiez le réinvestir par la suite.
Il faut que vous sachiez que si vous voulez réinvestir dans l’immobilier et dans des gros business qui demandent des fonds, vous allez devoir accumuler de l’argent sur votre compte pour le réinvestir.

Pour moi, la bourse était donc un des piliers, un commencement qui était relativement abordable.

 

Plan d’action efficace a mettre en place

Je vais vous montrer qu’avec des bonnes techniques et surtout avec un plan d’action précis que vous allez devoir respecter à la lettre, c’est possible d’être rentable et surtout d’évoluer rapidement.

On va prendre un exemple : admettons que vous gagnez 500€ par mois, suite à cela vous allez déterminer ce qu’il vous reste par mois, donc vos charges fixes si vous avez des factures de téléphones, d’eau, d’électricité, un abonnement… Vous allez donc déduire toutes ces charges de votre salaire. Vous allez donc avoir votre salaire de base.
Ensuite, vous prenez 10% de ce montant restant pour effectuer votre réserve. Donc c’est tout ce qui va vous servir à dépenser dans vos loisirs. Après avoir déduit toutes ces choses que je viens de vous citer, vous allez avoir votre taux de réinvestissement. Autrement dit, vous allez avoir votre salaire qu’il vous reste pour investir.
Ce salaire là, vous allez vous autoriser à le perdre chaque mois, pour l’investissement en bourse. On va dire qu’après toutes vos dépenses du mois, il vous reste 300€. Ces 300€ vous les mettez sur un compte de trading ou vous les investissez par exemple, en crypto-monnaie, en actions.
Si vous ne savez pas dans quoi investir en premier, je vous conseille d’aller voir d’autres articles ou vidéos à ce propos pour vous aider. Suite à cela, vous allez prendre cet argent et vous allez le diviser en nombres de positions que vous prendrez par mois. Autrement dit, si vous décidez de faire du swing trading c’est-à-dire, de prendre des positions qui vont durée entre 2 jours, 1 semaine ou encore 1 mois.

Cependant, je ne vous recommande pas de diviser votre investissement qui est ici pour l’exemple de 300€ par le nombre de semaine qu’il y a dans le mois c’est-à-dire diviser vos 300€ par 4.

Pourquoi je ne vous le conseille pas ? Tout simplement parce que vous vous diriez : « je dois absolument me placer cette semaine car j’ai 75€ à investir cette semaine » ou encore « il faut que je trouve des opportunités cette semaine ». Sauf que dans ce cas-là, il faut que vous compreniez qu’il n’y en aura sans doute pas.

Je vous conseille donc de vous positionner seulement quand cela vaut le coup. Par exemple, la première semaine vous prendrez peut-être deux positions gagnantes en une semaine. dans ce cas-là vous aurez tiré 150€. Ensuite, la deuxième semaine, il se peut que vous ne voyez aucune opportunité, il ne sert donc à rien pour vous de vous placer cette semaine là.

Pour les trades qui vous auront apporté de l’argent en l’occurence ici si on reprend l’exemple cela correspond à 150€ de profit. Ces 150€ de profit, je vous conseille de les placer dans un compte épargne et de ne pas y toucher pour le moment.

En parallèle vous continuer vos trades à 300€ par semaine.
Je vais continuer mon exemple imaginons :

  • La première semaine donc vous faites un profit de 150€ sur les 300€ investi, ces 150€ vous les placer donc en épargne.
  • La deuxième semaine vous ne voyez aucune opportunité vous ne vous placez pas, pas de problème.
  • La troisième semaine vous investissez vos 300€ cependant vous êtes en négatif de 50€. Il vous reste donc 250€ sur votre investissement de départ. Il n’y a aucun souci à se faire étant donné que la première semaine vous avez fait 150€. Cela se compense donc.
  • La quatrième semaine vous faites 150€ à nouveau. Or, cette fois au lieu de placer en épargne vos 150€ de profit vous placerez 100€ et vos 50€ vous les remettrez dans votre investissement qui était de 250€. Ainsi, grâce à votre profit, vous passez d’un investissement de 250€ à un investissement de 300€. Vous avez donc rattrapé votre perte de la troisième semaine.

Faites cela pendant 3 à 5 mois et vous constaterez que sur votre compte épargne, vous aurez accumulé 2000 ou 3000€ par exemple. Cet épargne là vous allez soit le faire grossir pendant une période donnée à savoir un an ou deux ans. Ensuite, cette accumulation de profit vous allez pouvoir le réinvestir de manière plus conséquente sur d’autres niche. Par exemple, dans l’immobilier ou bien un business internet qui demande un minimum d’investissement. Ce business là va donc être plus grand et il va vous demander beaucoup plus d’effort.
C’est pourquoi, il faut vraiment que vous commenciez avec du cash flow. Donc vous accumulez votre cash et vous le réinvestissez par la suite.

Sachez que vous ne pouvez pas commencer tout de suite avec des gros investissements. Certes, cela peut-être possible mais vous n’aurez pas de gros résultats. Puisque quand je dis que c’est possible, c’est qu’à un moment cela implique des crédits à la banque. Or, si c’est pour faire des crédits énorme et utiliser votre profit pour le rembourser cela ne sert strictement à rien. Cela générera rien d’autre que du stress et de l’angoisse et je suis sur que ce n’est pas ce que vous recherchez.

Votre objectif enfin je l’espère c’est que vous soyez libre financièrement et surtout dans votre tête. Faites donc les bon choix afin de vous sentir le mieux possible.

 

Si vous voulez en savoir plus je vous offre 2 ebooks au choix totalement gratuit sur l’investissement en bourse et sur l’investissement en crypto-monnaie.

 

RECEVOIR MON EBOOK SUR LA BOURSE GRATUITEMENT

 

 

RECEOIR MON EBOOK SUR L'INVESTISSEMENT EN CRYPTO-MONNAIE GRATUITEMENT

 

7 Secrets de Multimillionnaires

 

1 : Décider d'être multimillionnaire -- Vous devez d'abord décider que vous voulez être un millionnaire fait par vous-même. Je suis passé de rien - pas d'argent, juste des idées et beaucoup de travail acharné - à créer une valeur nette qui ne peut probablement pas être détruite de mon vivant. La première étape consistait à prendre une décision et à fixer un objectif. Tous les jours depuis des années, j'ai écrit cette déclaration : "Je vaux plus de 100 millions de dollars !"

 

No. 2 : Débarrassez-vous de la pensée de la pauvreté -- Il n'y a pas de pénurie d'argent sur la planète Terre, seulement une pénurie de gens qui pensent correctement à ce sujet. Pour devenir millionnaire à partir de zéro, vous devez mettre fin à la pensée de la pauvreté. Je le sais parce qu'il le fallait. J'ai été élevée par une mère célibataire qui a fait tout son possible pour envoyer trois garçons à l'école et joindre les deux bouts. Beaucoup des leçons qu'elle m'a enseignées m'ont donné un sentiment de rareté et de peur : "Mange toute ta nourriture ; il y a des gens qui meurent de faim", "Ne gaspille rien", "L'argent ne pousse pas sur les arbres". La vraie richesse et l'abondance ne sont pas créées à partir d'une telle pensée.

 

No. 3 : Traitez-le comme un devoir - Les multimillionnaires faits par eux-mêmes sont motivés non seulement par l'argent, mais aussi par la nécessité pour le marché de valider leurs contributions. Bien que j'aie toujours voulu la richesse, j'ai été davantage motivée par mon besoin de contribuer en fonction de mon potentiel. Les multimillionnaires n'abaissent pas leurs objectifs quand les choses deviennent difficiles. Ils suscitent plutôt des attentes pour eux-mêmes parce qu'ils voient la différence qu'ils peuvent faire avec leur famille, leur entreprise, leur collectivité et les organismes de bienfaisance.

 

No. 4 : Entourez-vous de multimillionnaires -- J'étudie les gens riches depuis l'âge de 10 ans. Je lis leurs histoires et je vois ce qu'ils ont vécu. Ce sont mes mentors et mes professeurs qui m'inspirent. On ne peut pas apprendre à faire de l'argent avec quelqu'un qui n'a pas grand-chose. Qui a dit : "L'argent ne te rendra pas heureux" ? Des gens sans argent. Qui dit : "Tous les riches sont cupides" ? Des gens qui ne sont pas riches. Les gens riches ne parlent pas comme ça. Vous devez savoir ce que les gens font pour créer de la richesse et suivre leur exemple : Qu'est-ce qu'ils lisent ? Comment investissent-ils ? Qu'est-ce qui les motive ? Comment restent-ils motivés et excités ?

 

No. 5 : Travailler comme un millionnaire -- Les gens riches traitent le temps différemment. Ils l'achètent, tandis que les pauvres le vendent. Les riches savent que le temps est plus précieux que l'argent lui-même, alors ils embauchent des gens pour des choses qu'ils ne savent pas bien faire ou pour lesquelles ils n'utilisent pas leur temps de façon productive, comme les tâches domestiques. Mais ne te fais pas d'illusions en te disant que ceux qui frappent fort ne travaillent pas dur. Les gens qui réussissent sur le plan financier sont dévorés par leur chasse au succès et travaillent au point où ils ont l'impression de gagner et non seulement de travailler.

 

No. 6 : Passer des dépenses à l'investissement - Les riches ne dépensent pas d'argent ; ils investissent. Ils savent que les lois fiscales américaines favorisent l'investissement plutôt que les dépenses. Tu achètes une maison et tu ne peux pas l'amortir. Les riches, en revanche, achètent un immeuble d'appartements qui produit des flux de trésorerie, s'apprécie et offre des amortissements année après année. Vous achetez des voitures pour le confort et le style. Les riches achètent pour leur entreprise des voitures qui sont déductibles parce qu'elles servent à produire des revenus.

 

No. 7 : Créer des flux multiples de revenus -- Les personnes vraiment riches ne dépendent jamais d'un seul flux de revenus, mais créent plutôt un certain nombre de flux de revenus. Ma première entreprise avait généré un revenu à sept chiffres depuis des années lorsque j'ai commencé à investir de l'argent dans l'immobilier. Une fois que mon entreprise immobilière et mon entreprise de consultation ont commencé à tourner, je me suis lancée dans une troisième entreprise de développement de logiciels pour aider les détaillants à améliorer l'expérience client.